Si vous n’êtes pas une adepte du string, vous pourrez vous sentir mal à l’aise toute la journée. Ne vous découragez pas si vite. Bien sûr, il vous faudrait un peu de temps pour vous y habituer. Mais comment le porter correctement ? Et quel type de string choisir ?

Les différents types de strings

Sur le marché, on distingue trois types de string, à savoir :

  • Le string classique : le devant et la ceinture sont plutôt larges, mais le style string mesurera 2 cm au plus
  • Le g-string : la différence ? La ceinture et l’arrière de la lingerie sont très minces, d’environ 1 cm au maximum
  • Et le tanga : c’est le compromis entre le string et la culotte classique. Il est plus discret. La partie supérieure des fesses est totalement couverte. Mais le reste sera exposé. Vous trouverez des modèles échancrés ou se rapprochant de la forme des culottes

En outre, les strings existent en différents tissus, formes, motifs et couleurs. Mais pour commencer, nous vous conseillons de choisir un string en coton, car il est plus respirant et plus confortable. Ensuite, vous pouvez essayer les modèles en dentelles, en soie ou en satin pour leur côté sexy. Toutefois, si vous allez mettre une tenue moulante (pantalon ou robe), bannissez le string en dentelle, car il sera visible.

Remarque : Les strings et les tangas sont réservés aux femmes ayant des hanches larges et des fessiers rebondis.

Comment choisir son string ?

Les strings sont faits pour éviter les marques de culottes. Pourquoi ? Parce que les tissus sont bien cachés entre les fesses. Si c’est la première fois que vous allez porter un string, optez pour un tanga puisqu’il est plus confortable. Si votre look est très moulant, préférez un string taille-haute. En tout cas, sachez qu’un string ne doit pas être au dessus de votre taille.

Par contre, pour celles qui disposent d’une hanche et de fesse généreuses et de cuisse rebondie, le tanga fera parfaitement l’affaire. Il va corriger les petites imperfections sur votre silhouette. Pour les hanches très importantes, privilégiez les modèles très échancrés ou des strings.

Comment porter son string ?

Pour les personnes qui sont souvent sujettes aux infections et mycoses vaginales, il vaudrait mieux changer de string plusieurs fois dans la journée.

Choisissez un string ayant une taille supérieure à votre taille habituelle. Par exemple, si vous faites du 36 alors, prenez plutôt un 38.

Les strings en coton sont plus confortables et peuvent vous éviter les infections. Mais quel que soient les modèles, ils ne doivent pas être trop serrés.

Le port de string est déconseillé aux personnes souffrant d’hémorroïde.