Le choix de votre tenue pour le jour J est capital, car elle fera de vous la plus splendide des mariées. En plus d’une somptueuse robe de mariée, il va falloir trouver des chaussures ainsi que des bijoux qui se marieront parfaitement avec elle. Mais attention, car on oublie bien trop souvent qu’en plus de ces accessoires et de ces détails extérieurs, il y a également la lingerie de mariée qui fait partie intégrante de votre tenue. Autant que pour la robe, les chaussures et les bijoux, là également vous aurez l’embarras du choix. Bien sûr, tout dépend de vos goûts et en votre morphologie ; faites également attention à ce que votre lingerie de mariée réponde à plusieurs critères. D’ailleurs, pour vous aider dans ce choix, découvrez ce petit guide qui vous explique certains critères à partir desquels vous pouvez sélectionner votre lingerie de mariée.

Choisir la lingerie de mariée en fonction de la robe

Entre lingerie coquine et petite tenue coquine, les choix sont multiples, mais gare aux fautes de goût ! N’oubliez pas qu’une lingerie de mariée ne se choisit pas à la légère et pour donner encore plus de grâce à votre robe et à l’ensemble de votre tenue, il fa falloir miser sur les bonnes pièces. Ainsi, le premier critère qui définit votre lingerie de mariée est la robe en elle-même. Avant d’acheter votre lingerie de mariée, soyez sûre du modèle de robe que vous souhaitez porter. À partir de ce moment, ce ne sera désormais plus possible de faire machine arrière, car il faudra ensuite sélectionner les autres accessoires, dont votre lingerie de mariée. Voici comment choisir une lingerie sexy en fonction de votre robe de mariée :

– pour un joli décolleté, on privilégie le soutien-gorge à coques indépendantes. Pour un excellent maintien de la poitrine tout en gardant un maximum de confort, c’est l’idéal

– pour un bustier, on mise également sur les coques indépendantes pour remonter la poitrine, sans oublier les cache-tétons adhésifs pour une robe qui suit toutes les courbes de votre corps

– pour un grand décolleté dans le dos, on ne porte pas de soutien-gorge ordinaire, mais plutôt pour un modèle pratiquement invisible comme les coques indépendantes en silicone par exemple

– pour une robe moulante et près du corps telle qu’une robe sirène, portez impérativement une gaine sans couture ou une culotte taille haute pour camoufler les imperfections au niveau du ventre

Dans tous les cas, n’oubliez pas d’apporter votre lingerie de mariée à tous vos essayages, de sorte à avoir une vue d’ensemble sur votre tenue et sur les rectifications à faire avant le grand jour.

Quelle couleur de lingerie de mariée ?

Quelle couleur choisir pour une lingerie de mariée ? C’est une question qui vous trottine certainement, maintenant que vous préparez votre tenue pour le plus grand jour de votre vie. Attention aux faux pas, car la moindre erreur pourrait coûter cher… En effet, les dessous coquins de couleur noire par exemple sont à éviter à tout prix. Autant pour le rouge, le rose, le bleu et toutes les autres couleurs vives ; elles sont à bannir pour la journée de votre mariage néanmoins, vous pouvez les garder de côté pour votre nuit de noces. Eh oui, il est conseillé de réserver la lingerie érotique pour la soirée et d’opter pour des sous-vêtements simples et confortables pour vous sentir à l’aise tout au long de la journée. Pour ce faire, optez pour des couleurs sobres et douces à la place des couleurs éclatantes : le blanc, le blanc cassé, le beige, la couleur chair, l’ivoire ou le nude feront très bien l’affaire.

Lingerie de mariée : choisir en fonction de votre morphologie

La découpe et le style de votre robe de mariée, ainsi que la couleur de vos dessous sont des critères incontournables certes, mais n’oubliez pas que la lingerie dépend aussi bien de votre silhouette. Attention, il ne s’agit plus de définir si vous avez une taille élancée, si vous êtes plutôt mince ou si vous avez quelques rondeurs ici et là. Dans le choix de n’importe quelle lingerie, qu’il s’agisse de dessous sexy, de tenues coquines ou de lingerie de mariée, on parle plutôt de la carrure du corps. Voici donc quelques astuces pour vous aider à définir quelle morphologie vous avez, et quelle lingerie de mariée est faite pour vous :

– si vous avez une morphologie en A, c’est que vos hanches sont plus larges que vos épaules et votre poitrine. Il va donc falloir donner du volume au niveau des seins, en optant pour un joli soutien-gorge bustier, idéal pour une robe de mariée de la même découpe. Pour la partie inférieure, vous pouvez vous permettre une petite culotte en dentelle qui fera ressortir vos formes sans pour autant trop les marquer

– avec une morphologie en 8, on peut dire que votre corps est bien proportionné et que vous avez la chance de porter tout style de lingerie : du bustier à la culotte gainante, l’essentiel est que vos formes soient bien maintenues par les dessous que vous avez choisis

– pour les femmes dont la morphologie est en O, une culotte gainante le jour du mariage est essentielle. Si vous avez cette morphologie, vous pouvez aussi choisir des dessous minimiseurs pour que vos formes soient mises en évidences sans trop les accentuer

– vous avez une morphologie en H ? Optez pour un soutien-gorge corbeille ou une culotte taille haute comme lingerie de mariée, de sorte à marquer votre taille autant que possible

Choisir les petits accessoires en plus

Vous avez trouvé la lingerie de mariée qu’il vous faut ? Laissez maintenant place aux divers accessoires que vous pourrez porter sous votre robe pour le jour J. Ce sont d’ailleurs des atouts pour vous rendre encore plus exquise le moment venu.

Sous une robe de mariée avec une découpe en bustier, la guêpière est un must pour gagner davantage en féminité. Les porte-jarretelles sont aussi très bien portés sous une robe de mariée, pour vous faire sentir gracieuse et sexy à tout moment de la journée. Pareillement, les bas de couleur chair sont aussi romantiques et glamours, et vous ne risquez pas d’attraper froid jusqu’à la fin de la journée. Enfin, vous pouvez également porter une jarretière si vous avez choisi de jouer sur cette tradition ; attention à bien la placer pour qu’elle ne tombe avant que le futur époux ne la retire lui-même.